lundi 25 août 2014

À mes lecteurs

Chers tous,
J'ai ouvert ce blog en 2008, pour contribuer à donner au commentaire politique une profondeur historique, par passion pour l'histoire et pour l'actualité.
J'y ai mêlé réflexions à chaud et élaboration d'outils pour comprendre dans la longue durée la politique française.
Je suis fier que des lecteurs de toutes sensibilités m'aient suivi. L'histoire n'est l'histoire que si chacun, quelles que soient ses opinions politiques et/ou religieuses, peut en faire son profit.
Comme beaucoup d'entre vous le savent déjà, j'ai été nommé inspecteur général de l’Éducation Nationale par le décret du 20 août dernier.
C'est pour moi un immense honneur, et une grande responsabilité. Je rejoins un corps qui participe au travail collectif du maintien et de l'amélioration, de la permanence et de la réforme de notre système éducatif. 
Cette tâche implique le service de l’État, et, plus encore, de la République; elle est officielle, et à mon sens incompatible avec la posture du "spectateur engagé" chère à Raymond Aron, que j'ai essayée d'illustrer modestement ici. Il ne sera donc plus complété désormais.
J'ai eu depuis 2008 le bonheur de voir beaucoup de mes collègues historiens réinvestir le commentaire politique. Je leur souhaite bonne chance.
Je profite de ce petit mot pour remercier tous les lecteurs qui m'ont félicité et leur dire que cela m'a été droit au cœur.
Bien à vous tous !

5 commentaires:

A. Frage a dit…

J'ai pris beaucoup de plaisir à vous lire depuis bien des années maintenant.

En vous souhaitant une excellente continuation donc.

Ana Bee a dit…

J'espère qu'on aura droit tout de même à vos analyses en "off" :)! Félicitations à nouveau et au plaisir,
Hanae

Anonyme a dit…

Je viens de découvrir ces deux commentaires et ils me touchent beaucoup ! merci !

Anonyme a dit…

De la part d'un ancien étudiant : Félicitations et bon courage dans vos nouvelles fonctions ! En espérant vous revoir un jour à SciencesPo...

Marita Sssdsa a dit…

Il réclame depuis longtemps pour le cetelem service client pour voir si les prêts hypothécaires subvention pour la rénovation d'une maison, mais je ne peut pas communiquer. Ils savent que tout autre contact sera?